Mesrine [Dyptique/2008]

Aller en bas

Mesrine [Dyptique/2008]

Message par Shadow le 20/10/2009, 14:58

1ère Partie : L'Instint de Mort



Première moitié de la vision cinéma de la vie de Jacques Mesrine, de son retour d'Algérie à la fin de sa cavale canadienne.

2ème Partie : L'Ennemi Public Numéro 1



Ou comment Jacques Mesrine devient l'ennemi public numéro 1, et ses démêlés avec la police jusqu'à sa mort le 2 novembre 1979, porte de Clignancourt.

--------------------------------------

Premier film regardé hier soir.

Comme on le rappelle au début, c'est un film, et ça ne peut pas prétendre relater fidèlement les moindres détails de la vie d'un homme, et encore moins sa psychologie.

On y découvre toutefois Mesrine simplement humain.Ni une ordure sans nom, ni un saint, juste un homme qui a choisi la voie du crime, avec ses bons côtés (Mesrine était un homme loyal qui plaçait le respect au-dessus de tout, même s'il n'en avait pas la même définition que tout le monde) et ses mauvais (tueur de sang froid, impulsif, violent à la moindre contrariété).

On y tente vraiment la simple biographie, sans parti pris, sans faire de Mesrine un héros, et ça tombe bien, car il n'en était pas un, lui-même refusait ce genre d'étiquette.On le voit tel qu'il se définissait:un homme, un criminel, mais qui assume sa criminalité.

Le tout soutenu par une belle reconstitution des années 60-70, et un casting classieux et efficace.

Au final, un très grand film français comme on en voit rarement.

--------------------------------

2e partie

Ou comment Mesrine entame véritablement sa descente aux enfers, se révélant avide de gloire et de légende, au point de se montrer violent envers quiconque peut écorner l'image qu'il tente de donner.
Ses excès en tout genre le feront traquer par toutes les polices de France, qui n'auront qu'un but:neutraliser définitivement de quelque façon que ce soit ce criminel sans limites et roi de l'évasion.
On sait tous comment ça s'est fini, le 2 novembre 1979.
A chacun de se faire sa propre opinion du déroulement des faits selon les interventions des protagonistes de l'époque et les différents documentaires.

Bref, un film encore plus sombre et dur que le premier, où Vincent Cassel réussit à parfaitement retranscrire la complexité du personnage, et sa descente aux enfers.Le reste du casting est tout aussi bon.

En bref, le dyptique Mesrine fait partie des films français incontournables.
avatar
Shadow
Admin Ninja des Ombres
Admin Ninja des Ombres

Messages : 106
Date d'inscription : 27/09/2009
Age : 31
Localisation : Quelque part...

Voir le profil de l'utilisateur http://puissancerpg.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mesrine [Dyptique/2008]

Message par amatherasu le 20/10/2009, 17:43

Trés bon film éfectivement!!! Smile

_________________
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
avatar
amatherasu
Grande Prêtresse du Forum
Grande Prêtresse du Forum

Messages : 57
Date d'inscription : 26/09/2009
Age : 29
Localisation : Quelque part

Voir le profil de l'utilisateur http://universestargames.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum